Oubliez la neige et plongez dans « Sortie de filles: La fin de semaine de camping » par Catherine Bourgault

Sortie de filles: La fin de semaine de camping par Catherine Bourgault

À cette période de l’année, le retour du beau temps se fait toujours attendre avec impatience. Pour contrer l’effet de la saison, je me suis plongée dans la chaleur de l’été avec le roman « Sortie de filles : La fin de semaine de camping ». Dans ce tome, la narration est prise en charge par le personnage de Sophie. Cette dernière, moins enthousiasme que ses amies, transporte le lecteur dans ce weekend de camping qui est loin de corresponde à sa vision idéal d’une sortie entre copines. Sa touche d’irritabilité et son orgueil de jeune femme structurée amènent toute la saveur comique à l’histoire puisque la pauvre est en totale perte de contrôle. La canicule, les moustiques, la tente trop petite, le bloc sanitaire, les voisins bizarres, la soirée country… Bref, tout est là pour vous garder bien ancré dans l’atmosphère typique des lieux, sans compter que les péripéties du personnage vous laissent toujours ce petit sourire en coin. Une écriture simple, une aventure amusante, un moment agréable et les balbutiements de l’amour vous y attendent. Un bon moyen pour oublier un peu la neige et appréhender la saison chaude qui se pointera bientôt.

Merci Catherine !

Résumé: “Malgré sa grandeur d’âme, Sophie voit toujours le verre à moitié vide. Et il y a assurément une raison expliquant ce cynisme que lui reprochent ses amies. Claudia et Mahée perceront-elles enfin ce mystère alors que toutes trois troqueront les talons hauts et le parfum contre les bottes de caoutchouc et le chasse-moustiques pour leur sortie de filles sacrée… cette année au terrain de camping ? Les toilettes publiques immondes, la douche en compagnie d’araignées et les voisins aussi étranges que douteux forceront la bonne Sophie à constater à quel point la ville lui est chère. Mais avec le charmant Marc dans les parages, tout n’est pas si sombre, finalement. Celui-ci détient peut-être la clé pour comprendre la personnalité tumultueuse de la jeune femme et l’amadouer… Les trois filles urbaines pourront-elles survivre au grand air, sans eau ni électricité, ou plutôt sans fer plat ni WiFi ? Avec des orages, une tente trop petite, des animaux sauvages et, pire que tout, des hommes ? Plus éprouvante que les précédentes, et tout aussi hilarante, cette sortie de filles se célébrera hors des sentiers battus, littéralement. Reste à espérer que le trio saura au final retrouver son chemin vers le confort d’une vie à peu près normale !”

Bonne lecture!

Partagez!