Le corps a son propre langage : mythe ou réalité?

Je lis en vous... pouvez-vous lire en moi ? par Annabelle Boyer

Alors que vous êtes tranquillement assis dans votre coin, que vous ne prononcez pas un seul mot, pour une raison ou pour une autre, sachez que votre corps ne restera pas muet. Vous en doutez? Faites l’exercice suivant…

  • Imaginez-vous un instant avoir eu une dure journée de travail. Exténué, vous devez tout de même participer au souper familial prévu depuis belle lurette. Comment êtes-vous positionné à table? Les épaules lourdes de fatigue, la bouche fermée, vous n’avez probablement pas l’énergie d’entrer dans une grande conversation. Quelqu’un finira fort probablement par questionner votre état puisqu’il lit les messages de votre corps même sans connaitre les moindres détails de cette spécialisation.
  • Alors que pour une même soirée, avec une journée de travail des plus agréables où vous avez appris une bonne nouvelle. Votre envie de partager devient probablement pressante. Votre visage est animé d’une vitalité contagieuse, votre bouche entrouverte laisse voir que vous voulez parler! La réplique qu’un membre de la famille vous lancera prendra alors un tout autre angle puisque votre corps livre un message enthousiasmant!

C’est là un exemple bien banal qui pourtant vous permet de reconnaitre que votre corps vibre sur le même diapason que votre pensée, votre émotion! Il n’est pas question d’ésotérisme, mais bien d’une discipline vérifiable basée sur d’innombrables heures d’observation du langage corporel qui sera à même de vous informer sur l’autre, et encore davantage, sur vous! Aussi faut-il savoir repérer les signes pour ensuite les interpréter adéquatement! Plusieurs informations sont évidemment à prendre en ligne de compte.

Quelle est donc l’utilité?

Pour faciliter la communication, évidemment! Même si verbaliser semble si simple, reste que nous évoluons dans un monde où l’on apprend la délicatesse dans certains contextes. Ajouter à cela, les moments de gêne, le sentiment de supériorité, d’infériorité ou celui de l’imposteur (j’en passe!), il devient facile de considérer qu’un échange n’a pas été aussi pertinent, voire intègre, qu’il aurait pu l’être. Ainsi, la synergologie peut vous permettre de faciliter vos échanges en apprenant, d’abord et avant tout, à être plus authentique envers vous-même, mais aussi envers l’autre.  Vous ouvrir au langage non verbal d’autrui favorisera sans doute votre compréhension de celui-ci et de la situation.

Dans le livre de la collection « Guide pratique », Je lis en vous… savez-vous lire en moi? Synergologie : analyse du non-verbal par Annabelle Boyer, il vous sera possible d’explorer de façon plus spécifique les non-dits lors de « L’entrevue d’embauche », de « La rencontre de supervision », de « La réunion d’équipe », de « La rencontre de coaching », lors de « La rencontre de proposition de services » et lors de « La formation ou de la conférence ».

Ohhh! Ne traite-t-elle pas du langage corporel qui s’exprime lors d’une rencontre particulièrement envoutante devant un interlocuteur séduisant?

Si, si… elle en parle, mais ça ne fait pas tout un chapitre!

De toute façon, il est important de noter plusieurs choses, l’ensemble de l’analyse doit s’appuyer sur plusieurs caractéristiques et concepts, découpant rigoureusement le mouvement et additionnant les items avant de tirer des conclusions. Vous pourrez donc explorer une multitude d’informations des plus intéressantes, dans une présentation conviviale, très bien vulgarisée et présentant plusieurs photos, anecdotes sympathiques et encadrés de synthèse. Par contre, vous ne serez pas synergologue après seulement 175 pages de lecture!

Le livre offre une première approche qui éveille à la synergologie, il permet de faire certaines observations et peut s’avérer un excellent outil dans les contextes de travail précédemment mentionnés. Appliquer l’ensemble de ces notions dans la vie quotidienne restera assez difficile, à mes yeux, après une simple lecture. Vous y arriverez peut-être un peu avec une relecture, une prise de note et des exercices d’observation. Quoi qu’il en soit, les plus captivés par le sujet pourront aussi se rabattre sur la longue liste de titres et d’articles de revues mis en référence tout en affinant leur sens de l’analyse au fil du temps.

Donc, mythe ou réalité?

« Une personne est un tout. Elle n’utilise pas la main, elle est la main qu’elle utilise. Celle-ci traduit dans l’espace les intentions du cerveau. » (Réf. page 163 « Je lis en vous… savez-vous lire en moi? » par Annabelle Boyer). Croyez-vous que votre esprit se dissocie tant que ça de votre corps? Une réflexion que je laisse à votre discrétion.

Pour les curieux, n’hésitez pas à lire ce titre!

Consultez son SITE pour en savoir plus!

Partagez!