Le bitchage entre femmes ou en milieu de travail, on en parle avec Marthe Saint-Laurent

Le bitchage entre femmes ou en milieu de travail, on en parle avec Marthe Saint-Laurent

Marthe Saint-Laurent, auteure de 6 livres (bientôt un 7e, il sortira à la fin du mois de septembre : « 50 questions sur le Botox ») dont 4 sur la thématique de l’intimidation (Ces femmes qui détruisent… les femmes, Le « bitchage » : Guide de survie, « Bitcher » et intimider à l’école c’est assez, La cyberintimidation : des conséquences sans fin), également devenue une conférencière et une ressource importante au Québec pour les milieux de travail et scolaires, m’a fait le plaisir d’accepter cette entrevue pour vous informer davantage sur ce fléau.

D’abord, j’aimerais savoir ce qui a été votre principal moteur pour écrire tous ces livres?

“J’ai débuté avec l’idée d’offrir des conférences en entreprises pour les femmes. Je prône la réussite féminine. Je me suis questionnée sur ce qui pouvait bien bloquer notre élan… je suis arrivée sur le « bitchage ». De là est né mon premier livre : « Ces femmes qui détruisent… les femmes», 3000 livres se sont vendus en 10 jours. Par la suite, les femmes m’écrivaient via mon site Internet pour me demander des solutions, je me suis penchée sur la question et j’ai écrit « Le « bitchage » : Guide de survie ».

Puis, dans les salons du livre, les jeunes filles voulaient acheter mes livres. J’ai décidé d’en écrire un pour elles. L’année suivante, des écoles me demandaient des conférences sur la cyberintimidation. Comme il est préférable d’écrire un livre avant de préparer une conférence afin d’avoir tout le matériel en tête, j’ai écrit « Cyberintimidation, des conséquences sans fin ». C’est ainsi que je suis devenue la spécialiste du « bitchage » et de l’intimidation au Québec, entre autres.”

Pour la suite de l’entrevue, nous nous pencherons davantage sur le phénomène de l’intimidation en milieu de travail.

Plusieurs personnes ont effectivement leurs lots d’anecdotes difficiles concernant une « bitcheuse » qui leur aurait mené la vie dure, avez-vous des statistiques récentes qui tendent à démontrer l’importance de cette problématique?

“Je joins un fichier qui date du 25 avril dernier, dans le journal Le Métro.” [Voir l’image en entête]

“Malheureusement, nous sommes encore très frileuses pour discuter de cela. Plusieurs femmes, celles qui ont été victimes à outrance ou les « bitcheuses » justement, ne veulent pas parler de ce phénomène. Il y a encore beaucoup de travail de sensibilisation à faire.”

Comme dans toutes les sphères de la société, plusieurs préjugés sont véhiculés, quelles croyances populaires devraient absolument être démenties sur les situations de « bitchage » en milieu de travail?

“Beaucoup croit à tort que les victimes de ce phénomène sont des femmes faibles, sans personnalité, ni entregents. Une autre de ces croyances consiste  à croire que le « bitchage » se produit seulement dans des milieux de travail où la masse salariale est bien faible. Il est également faut de croire que si nous ne l’avons pas vécu, cela n’existe pas.”

Qu’elle serait la première chose à dire à une victime de « bitchage »?

“Elle doit parler directement à son bourreau en évitant de lui demander : «Qu’est-ce que j’ai fait de pas correct? Qu’est-ce qui te dérange dans mon comportement?» Il faut simplement que la victime reprenne le contrôle sur la situation en rétablissant les règles du jeu. D’abord, il faut exposer clairement ce qu’elle attend de l’attitude du bourreau et affirmer que le « bitchage » ne sera plus toléré. La deuxième action serait d’informer son (ou sa) supérieur immédiat.”

 Arrive-t-il que des cas d’intervention mènent à un échec?

“Oui, bien sûr. Cela dépend de la mauvaise volonté du bourreau. Il est possible que le bourreau soit la patronne ou ami avec la direction donc bien protéger, ça devient plus difficile de gagner la partie. Dans cas-là, il vaut mieux penser à quitter son emploi avant de tomber malade.”

Vous faites des conférences, qu’avez-vous constaté lors de votre passage au sein de divers milieux?

“De façon générale, les « bitcheuses » n’apprécient pas ma conférence. Je me suis souvent fait traiter de féministe… c’est ainsi. Par contre, les femmes qui ont vécu ce phénomène adorent mes propos et sont heureuses de constater qu’elles ne sont pas seules à l’avoir vécu. Je leur donne de belles pistes de solutions. Je crois que mes interventions sont importantes et nécessaires. Plusieurs sont victimes, sans en prendre conscience malheureusement parce qu’elles ont été habituées à se faire maltraiter sur le plan psychologique.”

Pensez-vous qu’il se fait une réelle prise de conscience face à la position des femmes et ce comportement abusif?

“Oui, tout à fait. Mes livres se vendent tellement, c’est impossible que les femmes ne soient pas sensibilisées. Et sincèrement, je crois bien constater un petit changement en ce sens. Il faut savoir être patient, vous savez, puisqu’ils se font toujours de manière graduelle et lente.”

Restez-vous optimiste devant ce phénomène important?

“Il le faut bien! Sinon, je ne pourrais plus offrir de conférences, ni parler de ce sujet. Tant que nous continuerons d’en parler, les changements pourront s’opérer. Nous devons garder espoir, c’est certain. Baisser les bras serait l’équivalent de continuer de détruire et de se laisser détruire.”

Vous pourrez voir Marthe Saint-Laurent parler de cette problématique à l’émission « Deux filles le matin », ce mercredi 19 septembre 2012.

Ses titres sur le sujet;

Le bitchage: Guide de survie par Marthe Saint-LaurentLe « bitchage » : Guide de survie par Marthe Saint-Laurent / Béliveau éditeur

Ce livre, écrit simplement et sans détour, permet d’aider les personnes (la « bitchée », la « bitcheuse » et le gestionnaire) en milieu de travail. L’auteure fait une nuance claire entre le « bitchage » et le harcèlement psychologique. Il apparait que dans la plupart des cas, il s’agit de la première étape qui mène souvent au harcèlement. Autrement, il est évident que ce genre de situation à un effet très nocif sur l’énergie des employés, voire même des patrons ce qui influence directement l’efficacité et l’efficience d’une entreprise. Quoi faire? Marthe Saint-Laurent offre des solutions claires, étape par étape pour chacun des acteurs concernés pour enrayer le problème.

 

 

Ces femmes qui détruisent... les femmes par Marthe Saint-Laurent

Ces femmes qui détruisent… les femmes par Marthe Saint-Laurent / Béliveau éditeur

Ce titre se veut un ouvrage de réflexion sur la psychologie des femmes. La question se pose, pourquoi le « bitchage », une attitude typiquement féminine, fait des ravages notamment sur le marché du travail. Quel avenir pourrait bien briller dans cet univers perfide?

L’auteur vous expose son point de vue en profondeur dans le but de vous amener à comprendre, mais surtout à réfréner ce comportement qui joue en notre défaveur à toutes. Ponctué de plusieurs témoignages, je suis certaine que les lectrices apprécieront. Certaines se reconnaîtront dans la victime tandis que d’autres comprendront qu’elles représentent la « Germaine » (celle qui gère et mène). Elles pourront ainsi prendre conscience de l’ampleur de la situation.

Évidemment, je vous passe des détails, mais il m’apparaît évident que ce livre devrait passer au moins une fois entre vos mains mesdames si vous avez connu des problèmes s’apparentant au « bitchage » et que vous désirez être guidé dans cette introspection.

À mes yeux, plusieurs éléments mis en lumière sont très pertinents. Le sujet creuse très loin, comme je n’ai pas vécu ce genre de problématique (je ne m’en plains pas!), je ne me sentais pas personnellement interpellée et j’ai trouvé ça lourd (l’univers et les témoignages y sont bien décrits). Par contre, je ne suis pas une lectrice de faits vécus pour les mêmes raisons, il m’apparait donc évident que le document sera pour plusieurs, des plus intéressants.

Vous pouvez consulter son site Web au http://www.marthesaintlaurent.com/ ou suivre ses articles de blogue sur son compte Twitter @MartheSaintLaur, Facebook, Marthe Saint-Laurent, et sur le site www.lametropole.com

Voici une liste des conférences données par madame Saint-Laurent

Milieux de travail au féminin

  • Relations entre femmes au travail : guide de survie
  • Stress 101 pour éducatrices au bord de la crise de nerfs!
  • Sois positif, parle-moi pas dans le dos ou bedon reste chez vous!

Relations interpersonnelles au travail

  • Pour des relations harmonieuses au travail
  • La guerre des clans
  • Talents et performance : plus que du cinéma!

Intimidation à l’école

  • (Nouveau!) La cyberintimidation : ce que vous ne savez pas peut faire très mal
  • C’est juste pour rire? Bitcher et intimider à l’école. La farce a assez duré.
  • Contrer le bitchage et l’intimidation : quelques pistes de solution
  • Bitchage, enseignement et plaisir au travail
  • Parents et bitchage : que faire?

RESSOURCES

  1. CAVAC (Centre d’aide aux victimes d’actes criminels)
    http://www.cavac.qc.ca/
  2. COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL
    http://www.cnt.gouv.qc.ca/en-cas-de/harcelement-psychologique/
  3. TRAVAIL QUÉBEC
    http://www.travail.gouv.qc.ca/toute_linformation_sur/harcelement_psychologique.html

 

 

Partagez!

Comments are closed.