Entrevues

Le père noël ne sait pas dire non par Andrée Poulin

L’auteure, Andrée Poulin, a d’abord été journaliste puis finalement le plaisir d’écrire ses propres histoires a pris le dessus. À travers ses différents titres (plus d’une trentaine), elle se donne pour défi celui « d’écrire des romans qui stimulent l’esprit et remuent le coeur, qui font rire et réfléchir». Avec la multitude de prix et distinctions que cumule Andrée Poulin, il est indéniable que sa passion véhicule le plaisir de

Marie Potvin

Le parfum de la romance est un voile léger qui peut facilement donner une impression de facilité. Il est pourtant difficile de livrer la concoction idéale qui saura séduire les lectrices (eh oui certains lecteurs également!). Un peu trop de flafla ou pas assez de brasier suffisent à perdre son public… Quel est donc le secret de cette recette qui sait bercer de page en page, l’espace d’un instant, plusieurs

Marie Potvin, auteure

Samedi 17 novembre, fin de semaine du Salon du livre, je me suis rendue à Montréal alors que l’événement battait son plein. Sur place j’ai rencontré Marie Potvin, la très populaire auteure de romance aux Éditions Numériklivres notamment pour sa série « Les Héros, ça s’trompe jamais », mais également pour ses comédies de la collection « Roman de fille » dont « La Naufragée urbaine », son plus récent titre. Sourire aux lèvres, Marie déambulait

Catherine Bourgault (auteure de Blanc immaculé d'une ombre), Sylvain Vallière (directeur des Éditions Première Chance)

Présente au SLM lors de mon entretien avec Monsieur Vallière, directeur des Éditions Première Chance, Catherine Bourgault venait tout juste de lancer son tome 2 de « Blanc maculé d’une ombre », je n’allais certainement pas laisser Catherine sans avoir également eu un entrevue avec elle, surtout qu’elle en était à sa première présence au Salon. Tu viens de terminer ta première séance de signature, comment te sens-tu ? « Ce n’était pas ma

Catherine Bourgault (auteure de Blanc immaculé d'une ombre), Sylvain Vallière (directeur des Éditions Première Chance)

Monsieur Sylvain Vallière, le directeur de la maison d’Éditions Première Chance, était présent au Salon du livre de Montréal. Je savais par l’entremise de Catherine Bourgault, auteure des tomes « Blanc maculé d’une ombre », qu’il avait un concept particulier. Je l’ai donc rencontré pour en savoir davantage et vous le faire découvrir. Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir construire un concept différent en mettant sur pied votre maison d’édition ?

L'amour au temps de la guerre de Cents Ans: La tourmente par Sonia Alain

  Sonia Alain s’est fait connaître auprès du public avec son premier roman, “Le masque du gerfaut”, une romance habillement développée sur une toile historique du Moyen Âge. Poursuivant la saga de ces deux personnages enflammés, l’auteure renouvelle l’expérience littéraire avec  « L’amour au temps de la guerre de Cent Ans ; Tome 1; La tourmente» qui était attendue avec impatience par plusieurs. L’entrevue Lorsque tu as débuté l’écriture de cette saga

Sortir des conventions de la réalité avec Chris Simon

À partir de quel moment as-tu eu ce petit déclic qui t’a lancé dans l’écriture et plus précisément dans l’art de la nouvelle fantastique ?  « J’écris depuis l’adolescence. Écrire me permettait d’entrevoir qu’il y avait un autre monde bien plus intéressant que ce que la société et ses normes imposaient. À l’adolescence, on a une intuition aigüe sur cette arnaque que la société représente. Par la suite, l’écriture est devenue

Averia: Myr par Patrice Cazeault

Patrice Cazeault (@PCazeault), un jeune auteur québécois de la région de Granby, qui a commencé par étudier l’enseignement de l’histoire à l’université pour finalement rebrousser chemin et s’investir dans son rêve de jeunesse, celui d’écrire un roman. La voix de Seki, personnage principal du tome 1 l’interpellait suffisamment pour qu’il choisisse d’y mettre temps et rigueur. Heureusement pour nous puisqu’il a désormais à son actif ce premier roman d’une série

La Naufragée urbaine par Marie Potvin

Vous le savez maintenant, j’ai adopté Marie Potvin, alors je continue de la suivre dans ses comédies romantiques. Comme vous adorez lire ses entrevues, je vous en sers une toute fraîche pour en découvrir un peu plus sur cette auteure prolifique. Avec, dans la collection Roman de fille; Le retour de Manon Lachance, Suzie et l’Homme des bois, L’aventurière des Causes perdues et dans la collection 45 min la série

Le bitchage entre femmes ou en milieu de travail, on en parle avec Marthe Saint-Laurent

Marthe Saint-Laurent, auteure de 6 livres (bientôt un 7e, il sortira à la fin du mois de septembre : « 50 questions sur le Botox ») dont 4 sur la thématique de l’intimidation (Ces femmes qui détruisent… les femmes, Le « bitchage » : Guide de survie, « Bitcher » et intimider à l’école c’est assez, La cyberintimidation : des conséquences sans fin), également devenue une conférencière et une ressource importante au Québec pour les milieux de travail et